Retour sur le projet Nosy Komba 2015 ! - Nosy Komba Project

Equipe Nosy Komba 2014 6

Observations sur le projet global :

Le projet de développement global est bien installé sur Nosy Komba et sa continuation dans le temps commence à donner de bons résultats. Nous avons d’ailleurs remarqué qu’une ancienne élève de l’école revenait s’installer au village après ses études pour y ouvrir une salle d’accouchement et c’est le genre d’exemple qui permet de comprendre l’étendue du projet. Des séances de cinéma sont organisées pendant les grandes vacances et rassemblent une grande partie du village. Les travaux actuellement en cours sont un terrain de jeux (foot) pour les enfants qui doivent aller au village voisin pour trouver un terrain plat, de petits carrés de jardins par classes pour permettre aux élèves de cultiver des plantes, l’aménagement du port de Nosy Be qui permettra de faciliter les échanges de marchandises et attirer plus de touristes sur Nosy Komba. Le projet a aussi beaucoup avancé ces derniers temps avec l’aménagement de salles de bain et toilette près des habitations qui permettent aux habitants de développer la notion d’intimité et de renforcer les familles.

 

Observations sur l’école :

Lors de nos premiers jours à Antitourne nous avons pris une matinée pour s’assoir chacun dans une classe et suivre un cours afin de comprendre le fonctionnement de l’école malgache. Nos observations sont les suivantes, les élèves ne parlent que très peu le français dans les classes primaires. Mais tous leurs cours (sciences, histoire, géographie et mathématiques…) étant donnés en français les élèves l’apprennent petit à petit.

Malheureusement les Xo ne sont pas utilisés comme un outil pour illustrer le cours dans les classes mais comme une matière à part entière et cela s’explique par la difficulté de leur installation dans les classes il faut un groupe électrogène et tout un circuit de prises et de multiprises car les ordinateurs ont déjà quelques années et commencent à avoir peu d’autonomie. Nous avons constaté en arrivant que les machines n’avaient pas été allumées depuis l’inventaire de l’équipe de l’année dernière en primaire.

Au collège l’approche des XO est différente chaque classe a au moins une après-midi XO par semaine encadrée par les professeurs et illustrant un sujet déjà évoqué en cours. Nous avons donc décidé de sélectionner les meilleurs élèves des classes de 3e et 4e pour organiser des classes avec les primaires dont les professeurs sont réticents à utiliser le XO. Ce nouveau mode de fonctionnement devrait être installé durant cet été avec les différentes équipes de parisTech et OLPC qui se rendront sur l’île.

 

Notre mission :

Ayant constaté le fait que les XO n’avaient pas servi en primaire durant l’année nous avons fait un rapide inventaire pour se faire une idée de l’état des machines et déterminer quelles étaient celles qui avaient besoin de pièces de rechange avant d’être réparées par les ingénieurs de ParisTech. Il nous paraissait important de savoir quelles étaient les machines qui étaient autonomes ou pas avant de commencer des cours en classe. Les professeurs nous ont demandé de faire des classes ouvertes par niveau chaque jour pour que les enfants puissent enfin utiliser cet outil et c’est ce que nous avons fait mais nous avons regretté l’absence des professeurs pendant ces cours car nous étions là pour encadrer les cours mais pas pour remplacer les professeurs nous avons donc manqué de structure et de discipline pendant ces cours qui étaient plus des ateliers de découverte du XO.

 

Version PDF :  RetoursurNK.pdf

This Campaign has ended. No more pledges can be made.