Un mois sur place, à Antitourne : Le bilan 2014 - Nosy Komba Project

Bilan voyage 37

Arrivée à Nosy Komba

Le 16 mai après plusieurs heures de vol et 1h30 de pirogue, nous avons rejoint Antitourne, le village de l’île Nosy Komba que nous aidons. Ce village est peuplé de plus de 800 habitants dont la grande majorité sont des enfants. Nous avons été reçus par Stefano Palazzi, l’Italien qui a fondé le projet en 1992 et qui, depuis, y passe 6 mois par an. C’est à son projet que le pôle Nosy Komba ESG MS est rattaché. Le premier jour, nous avons visité le village accompagnés par une foule d’enfants fiers d’être nos guides. C’est, entourés d’eux, que nous avons vécu durant un mois. Nous avons découvert la culture malgache, en apprenant certaines coutumes, en assistant à des cours, en prenant part à leurs danses et en goûtant aux fruits endémiques de Madagascar.

Déroulement de nos journées

Le matin, nous nous occupions de différentes tâches pendant que les enfants avaient cours (8h-13h) : réparation des ordinateurs cassés, connexion des adaptateurs sur les chargeurs, préparation et tournage de la nouvelle vidéo, prise de photos et vidéos du village. L’après-midi, nous participions à la séance d’apprentissage sur XO. Notre but était d’assister les professeurs dans leurs cours. Le samedi matin est depuis 3 ans un moment de classe ouverte. Les enfants de tous niveaux scolaires confondus viennent avec leur XO et nous leur proposons des activités. L’objectif est de mettre à leur disposition des activités plus ludiques et différentes de celles de la semaine. De plus, cela les amène à interagir avec nous et donc à parler Français. Cette classe ouverte n’a lieu que lorsque nos équipes sont sur le terrain. Sur place, nous avons aussi pris le temps de former certains professeurs à Internet.

Notre expérience

Cette aventure d’un mois a été une expérience très enrichissante. Nous avons appris à travailler en équipe et à vivre ensemble en harmonie, en nous répartissant les tâches tant pour nos missions au sein du village que pour notre vie au quotidien dans la maison louée. Nous avons su nous adapter à une autre culture, très différente de la nôtre, et sortir de notre confort parisien.

Nous avons vécu une expérience humaine hors du commun auprès d’une population très chaleureuse et des enfants qui nous ont apporté beaucoup d’amour.

De plus, nous avons pu constater l’avancement du projet, dont l’objectif stratégique consiste à développer des secteurs économiques permettant au village de devenir autonome.

Bilan sur le projet

 Il reste encore énormément à faire et de nouvelles idées restent à développer.

Stefano a pour projet d’améliorer encore l’hygiène en construisant des toilettes à la turque et souhaite développer des structures en dur pour stabiliser la vie des habitants de l’ïle. Il a aussi l’ambition de construire un lycée à Antitourne. Le lycée gratuit entraînera un cercle vertueux. La possibilité pour les étudiants d’obtenir un diplôme reconnu sera facteur de création d’emplois. L’accès à ce lycée pour les autres villages de Nosy Komba permettra d’éduquer davantage d’enfants ; de nouvelles infrastructures, de nouveaux emplois pourront être créés et cela favorisera l’essor économique du village.

Rédigé par Jessica Ternier – Responsable Nosy Komba 2013-2014

This Campaign has ended. No more pledges can be made.